Le mot du président P. Mertens

Cher(e) collègue, cher(e) ami(e),

En ce début d’automne, je me permets de vous faire partager mon optimisme pour le devenir de notre société. En effet, de nombreux indicateurs nous sont favorables :

- le succès scientifique et l’excellente fréquentation du congrès de Bordeaux (Merci à tous les participants et à Emmanuel Cuny et à toute l’équipe bordelaise ainsi qu’à tous nos partenaires et sponsors),
- les nombres d’inscrits et de cotisations sont en augmentation en 2013,
- le soutien de plusieurs partenaires industriels dont certains nous ont récemment rejoints, nous permet d’ouvrir de nouveaux appels d’offre pour des bourses destinées à soutenir les efforts de recherche et de formation des plus jeunes (Merci à François et à notre nouvelle assistante Valérie d’avoir concrétisé ces collaborations),
- la santé financière de la société qui nous a permis de recruter une nouvelle collaboratrice : Madame Valérie Haize qui a déjà entamé un travail important depuis quelques semaines pour mettre à jour nos bases de données. Valérie va devenir votre interlocutrice incontournable pour toutes vos relations administratives avec la société,
- la revue Neurochirurgie est redynamisée dans les mains de Pierre-Hughes Roche et du nouveau comité de rédaction,
- la communication au sein de la société continue à se développer grâce notamment aux flashs d’informations que vous recevez régulièrement par email, par notre site web mis à jour en permanence et tout prochainement par la reprise de l’édition régulière de la lettre du Neurochirurgien sous l’égide de Jean Pierre Hladky. Tout ceci n’est possible que grâce au professionnalisme de notre maître de la communication électronique : Frederic Dauger.

Je suis aussi optimiste du fait des bases saines dont nous héritons grâce au précédent bureau et au dynamisme du tout nouveau CSA sous la houlette de François. Cependant ces acquis doivent être consolidés. Ce montage reste fragile. Il est en fait remis en cause chaque année.

Le maintien de la cohésion et de la solidarité au sein de notre groupe est crucial, je m’y emploierai. L’implication des jeunes et moins jeunes, libéraux et hospitaliers, hyperspécialistes et généralistes de la Neurochirurgie, dans toutes les activités de la société est vitale, nous comptons sur vous tous.

Ainsi, il nous faut déjà penser au programme scientifique du prochain congrès en 2014 à Clermont-Ferrand dont la qualité fera le succès de cette rencontre. Merci de vous rapprocher de vos clubs et de leurs représentants pour participer à la construction de celui-ci.

J’espère ainsi que vous considérez la société française de Neurochirurgie comme une véritable famille professionnelle. Croyez en mon dévouement et à celui du CSA pour la maintenir toujours accueillante et stimulante pour vos pratiques.

Patrick MERTENS
Président de la Société de Neurochirurgie française